Beursault

Le Tir Beursault

 

Le Beursault est le tir traditionnel français et ce depuis plus de cinq siècles. Il est intimement lié à la tradition de la Chevalerie d'arc et y est souvent associé. Son nom vient du vieux

français bersail : but ou cible du tireur qui vient lui-même de bersailler ou bercer ce qui signifiait "tirer de l'arc".

 

Un jeu de Beursault se compose de deux buttes qui se font face, espacées de 52 mètres environ. Dans le passé la distance entre les deux buttes était de 28 toises soit 54,60 mètres (Une toise valant 1,95 m.) Le tireur se plaçait à environ 25 toises de la butte sur laquelle il devait envoyer sa flèche. Cela reste toujours vrai puisque la distance de 50m est calculée du pas de tir d'une butte à la cible de la butte opposée.

Le Beursault se tire traditionnellement à une flèche. En effet, dans le passé celles-ci étaient fabriquées par les archers eux-mêmes, qui malgré tout le soin qu'ils y apportaient, ne parvenaient jamais à réaliser exactement deux flèches ayant les mêmes qualités balistiques.

 

Sur un tir compté, nous tirons tout d'abord 2 haltes d'essai (une halte est le terme employé pour un aller-retour) puis 20 haltes marquées ce qui correspond à 40 flèches comptabilisées.

 

Le tir s'effectue sur une carte de Beursault placée à 1m du sol, cette hauteur correspond aux points faibles des armures de Chevaliers.

 

 

La particularité de ce blason est que les cordons sont défavorables ce qui réduit grandement la taille de la zone marquante.

 

De plus, pour classer les archers lors d'une compétition, nous comptabilisons d'abords le nombre d'honneurs (flèches atteignant la cible) puis seulement le nombre de points.

 

 

 

 

LEXIQUE DES TERMES ET EXPRESSIONS
D'UN JEU D'ARC

 

 

 

 

 

 


Réagir


CAPTCHA